Le Phare : « Forte agitation dans les télécommunications, le serveur de la RDC logé au Rwanda : faux » !

Le Phare : « Forte agitation dans les télécommunications, le serveur de la RDC logé au Rwanda : faux » !

Don de Dieu Kabu, expert en data et numérique, a jeté un terrible pavé dans la mare, lors de l’atelier national sur le Plan national du numérique de la RDC, organisé du mardi 3 au jeudi 5 septembre 2019 à Kinshasa, en révélant que le serveur national des télécoms était logé à Kigali, au Rwanda. Cela sous entendait que le pays était « sous écoute » de cet Etat voisin, dont personne n’ignore le passé sulfureux avec le nôtre, ces deux dernières décennies, indique Le Phare.

Face à une situation qui trouble sérieusement les consciences, le quotidien a sollicité l’éclairage d’un ancien ministre des PT/NTIC, d’un expert et de certains cadres de la SCPT, qui ont préféré s’exprimer sous le sceau de l’anonymat. A en croire un ancien ministre des PT/NTIC, il serait techniquement impossible de loger le serveur de tout un Etat dans un autre.

Il a fait savoir, en termes simples, que chaque utilisateur (pays, particulier, entreprise, ONG, banque, ministère, média, etc) de nouvelles technologies de l’information et de la communication, dont l’internet, dispose de la latitude de loger son serveur dans le pays de son choix. Il peut opter pour l’Europe, les Etats-Unis d’Amérique, le Canada, l’Afrique du Sud, etc. A son avis, il est difficile de croire à l’affirmation de Kabu, éclaire le journal.

Dans un autre volet, l’Agence congolaise de presse (ACP), annonce que le Président Félix Tshisekedi est arrivé lundi 9 septembre soir à Brazzaville, pour participer au Forum économique « Investir en Afrique ». Il a été accueilli au beach de Brazzaville, par son homologue Denis Sassou Nguesso ainsi que par la colonie congolaise, mobilisée à la sortie du port.

L’agence officielle compare le forum économique de Brazzavielle à celui de Kinshasa « Makutano », et note que les assises de Brazzaville regroupent des dirigeants et hommes d’affaires africains.

Un autre sujet qui a captivé l’attention des médias congolaise est la cérémonie de remise et reprise dans les différents ministères.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *


*