le collectif24 rend hommage à ESTHER ABEDI, l’une de ces membres

le collectif24 rend hommage à ESTHER ABEDI, l’une de ces membres

DSCN2230 copieParfois les mots ne suffisent pas pour exprimer la parole intérieur, silencieuse, secrète, que nous entendons seuls, et surtout évidente quand nous essayons de penser à toi, la bouche sourit mal, seul les yeux font coulés les larmes. Ester, Nos larmes sont une expression du cœur qui saigne dans la douleur. Le cœur à besoin de s’épancher. Hélas! La douleur ensevelie dans le silence est un accroissement de point. la cicatrice d’une douleur n’est pas encore formée, qu’un nouveau coup ouvre une nouvelle blessure... Le parfum de mille roses ne plait qu’un instant, mais la douleur que cause une seule de leurs épines dure longtemps âpres la piqure. Tu as bossée dur pour le droit d’accès à l’information dans notre pays, aujourd’hui la loi est à l’Assemblée nationale...avant que le fruit arrive à sa maturité, ouf!; tu prends la poudre d’escampette. tu nous as abandonné en mi-chemin. Anesthésie, plait sans douleur, Neurasthénie, douleur sans plait, Il y a n’en une dans nos cœur, causée par ton départ brusque. On ne s’y entendait pas maintenant. Les larmes perdent de leur amertume dès que la main de l’amour les essuie. Trouve-nous une, pour essuie nos larmes, ainsi nous t’oublierons. Tu ne sauras plus faire ça! Mais, l’exercice du droit d’accès à l’information par le peuple congolais, droit pour lequel tu t’es battu durant le reste des tes jours sur la terre des hommes, honorera ton mémoire Repose-toi en paix ESTER, Nous ne t’oublierons jamais...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *


*