Evolution de la loi sur l’accès à l’information en RDC

Evolution de la loi sur l’accès à l’information en RDC

1624650_3_5421_leon-kengo-wa-dondo-76-ans-le-10-septembreLe Sénat a adopté lundi, au Palais du peuple, le calendrier et la nouvelle répartition des matières pour les travaux de la présente session ordinaire, au cours d’une séance plénière sous la direction du président de la chambre haute du Parlement, Léon Kengo wa Dondo. Après le débat, la proposition de loi sur l’accès à l’information est retenue parmi les lois à traiter lors de cette session dans cette Chambre du Parlement. Initialement retenue pour la commission PAJ, elle est confiée à la commission socioculturelle qui a aussi la charge de la proposition de loi modifiant le décret du 13 juin 1960 et l’ordonnance-loi du 07 juin 1960 relatifs aux discriminations, racisme et tribalisme. Il faut signaler qu'au début de la session, le Collectif 24 avait adressé un mémorandum au Président du Sénat pour lui demander la programmation de cette loi. En plus, lors de la première plénière, les Honorables Sénateurs dont l'initiateur Moïse Nyarungabo et Jacques Ndjoli, pour ne citer que ceux là, avaient réclamé cette loi. Le Président du Sénat lors de son discours d'ouverture de ladite session, a signifié que cette loi était important et urgent. En la ramenant à la commission Socioculturelle qui n'a pas assez de matière à traiter, nous pensons que celle-ci accordera l'urgence pour libérer cette loi..." Yes We Can, Oui, nous pouvons.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *


*